Homepage    |     Tarifs    |     Clinique    |     Contact    |     Accès    |     Email    |     Liens

|  Nederlands  |  English  |


Introduction

 



Abdominoplastie
___________

Faire peau nette !

__________ INTRODUCTION __________


Suite aux grossesses, aux régimes yoyo, à une mauvaise qualité cutanée, à l'apparition de vergetures, le désir de retrouver un ventre plat et une peau plus tendue devient parfois pressant. On a honte de son ventre, de ses bourrelets disgracieux, de sa peau relâchée..


Que faire ? La gymnastique et la perte de poids seront sûrement les bien venus pour éviter l'arrondissement du ventre. Les pommades hydratantes aideront certainement à une meilleure qualité cutanée. Mais tout cela sera-t'il réellement efficace ? Jusqu'à quel stade ? Au prix de quels efforts ? Et pendant combien de temps ?


La mimi-abdominoplastie, indiquée dans tous les cas de problèmes esthétiques de l'abdomen - petit ventre rond avec excédant cutané, peau distendue ou plissée, vergetures importantes- permet de répondre à ces questions.


L'intervention a lieu sous anesthésie locale, en présence d'un anesthésiste, et ne nécessite pas d'hospitalisation.

La cicatrice, horizontale, se situera dans la partie supérieure des poils pubiens, et sera plus ou moins longue selon l'importance du problème à traiter. Elle sera de toute manière cachée dans le maillot.

Une échographie effectuée préalablement permettra d'évaluer la couche graisseuse, et de dépister une éventuelle hernie. Les personnes présentant des troubles circulatoires (thrombose, phlébite, varices) seront soit refusées, soit traitées préventivement par des anticoagulants en postopératoire.

Hématomes, ecchymoses, gonflement, sensation de tension éventuellement douloureuse, petits troubles de la sensibilité locale sont les effets secondaires habituels (si les muscles sont retendus en même temps que la peau, la douleur peut éventuellement persister jusque deux à trois semaines) La qualité de la cicatrisation dépendra de l'habilité du chirurgien, de l'absence de traction excessive sur la peau, de l'absence de sport dans les semaines qui suivent, et de l'absence d'exposition de la cicatrice au soleil dans les mois qui suivent.

Même si elle peut éventuellement être recommencée en cas de nécessité, cette intervention devrait idéalement être réalisée après les grossesses.

Ne plus devoir en permanence penser à rentrer le ventre… est-ce possible ?…

Vous désirez des renseignements spécifiques vous concernant?
Venez nous rencontrer en consultation!



Homepage    |     Tarifs    |     Clinique    |     Contact    |     Accès    |     Email    |     Liens